Powering the Future We Want

Organisé par l'ONU-DEAS pour le transport durable

Une reconnaissance exceptionnelle de l'ONU

Le Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies a invité MDI, après un rigoureux processus d’évaluation, à un séminaire de deux jours portant sur les capacités de développement. Pour l'occasion,  une partie de l’équipe MDI a participé à la cérémonie de la seconde session du programme « Powering the Future We Want ». Le sujet de cet évènement était : l’énergie pour le transport durable.

M. Ban Ki - moon

Secrétaire général des Nations Unies

Photo de groupe de la cérémonie "Powering the Future We Want". En présence de Son Excellence M. Ban Ki-moon (en haut à gauche) et du président du groupe MDI, M. Cyril Negre (au premier rang à droite).

Powering the Future We Want

Organisé par l'ONU-DEAS pour le transport durable

Le premier jour de ce rendez-vous, le 14 décembre 2016,  le Sous-Secrétaire général M. Wu Hongbo a exprimé sa profonde gratitude à tous les finalistes. Les Nations Unies et le China Energy Fund Committee (CEFC, ONG basée à Hong Kong) ont reconnu le leadership et les pratiques innovantes de MDI en matière d’énergie pour le transport durable.

​​

"Le secteur du transport est responsable de l’émission d’environ un quart des gaz à effet de serre. Il a aussi un impact significatif sur la santé publique (...) La réponse n’est pas moins de transport. C’est le transport durable.  Nous avons besoin de systèmes de transport qui soient respectueux de l’environnement, efficients, abordables et accessibles" a déclaré M. le Secrétaire général Ban Ki-moon, durant la cérémonie. Chacun de ces points est un pilier de la philosophie de MDI depuis plus de vingt ans.

Quartier général des Nations Unies New York

Un séminaire de deux jours

Pendant le séminaire organisé par le Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies (ONU-DEAS), MDI a contribué activement à l’avancement des idées dans le domaine du transport durable : une réelle opportunité de partager visions et actions.

 

A cette occasion, les participants ont unanimement salué le travail de MDI, aussi bien d’un point de vue technologie que concept industriel

MDI s’est vu décerner un certificat de reconnaissance  en présence de Son Excellence M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies. Cette distinction,  ainsi que les échanges avec les porteurs de projets et les membres de l’ONU présents, jettent les bases de nouveaux partenariats et collaborations qui contribueront au développement des activités de MDI.

Membres de notre équipe présents à l'ONU

Certificat de reconnaissance de l'ONU pour le travail de MDI

Présentation de MDI au séminaire

Cliquez sur l'image pour accéder à la présentation

MDI s'inscrit dans les enjeux des Nations Unies

M. Guy Negre, fondateur de MDI, aurait été infiniment fier de participer à cet évènement incroyable, qui reconnait les pratiques innovantes en matière d’énergie pour le développement durable. Il a dédié sa vie entière aux innovations technologiques, mais pas seulement, car, en réel visionnaire, il a toujours considéré ses inventions comme une façon de servir les hommes. Des années avant le Sommet de la Terre de Rio, il avait déjà intégré les notions de développement durable dans ses recherches, et jeté un des  piliers de la philosophie de MDI. Ainsi disait-il : « Pour avoir un réel impact, l’écologie doit être accessible à tous ».

 

Le chemin a été long et difficile. Après plusieurs années au côté d’entreprises industrielles, alors qu’il développait les moteurs de formules 1 et d’avions, après qu’il ait compris que la façon dont les voitures étaient, et sont, construites est un non-sens, il a réalisé l’impact de ces moteurs  et de ces modes fous de production, sur la vie de chacun et d’un point de vue plus global, sur la planète elle-même.

  • Pourquoi une telle étroitesse d’esprit ?

  • Pourquoi ne pas partager pour mieux vivre ?

  • Pourquoi acheter de l’autre côté de la Terre ce qui peut être produit dans notre propre rue ?

  • Pourquoi détruire ce qui peut être recyclé ?

  • Pourquoi le transport durable doit-il être un luxe ?

 

Avec MDI, une idée était née, et avec elle, le défi de rendre le transport durable accessible à tous.

 

Cela a pris des années pour élaborer un tel double programme de rupture, basé sur « l’essentiel », et contre les idées reçues et les réticences. Cela a pris aussi des années de rendre viable l’idée de faire fonctionner un moteur, et une voiture, avec de l’air, et au-delà de retourner à une structure  industrielle locale,  s’appuyant sur un mode de production respectueux des hommes, pour éviter les supply-chains polluantes, et redonner au  travail humain sa juste valeur dans les usines : fournitures locales, fabrication locale, travail local, et marché local.

Grâce à la synergie incroyable entre une technologie simple et efficiente, qui utilise l’air que nous respirons, comme le moyen le plus accessible de transfert d’énergie sur la Terre, et un concept de production spécifique dans lequel les véhicules sont fabriqués localement dans des micro-usines réplicables,  le rêve de Guy Negre peut maintenant être atteint. Le processus de changement doit être  accéléré, et en pensant globalement, mais agissant localement, nous pouvons ensemble mettre en œuvre les transports durables, au travers de ce mode révolutionnaire de production et de vente de véhicules. L’accord historique signé lors de la COP 21 à Paris a montré que c’est le moment.

 

La finalité offerte par la philosophie MDI est de produire des modes de transport propres, accessibles et abordables, de rapporter l’humain au cœur de toutes les activités, et ainsi que l’a dit Mr Ban Ki Moon, de protéger et chérir notre seule demeure : la Terre.

Ceci est l’exacte définition du Développement Durable.

Clip vidéo officiel présenté par l'ONU lors de la conférence

Remerciements particuliers

L’équipe MDI tient à remercier sincèrement Son Excellence M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le département ONU-DEAS, M. Peter Thomson, Président de l’Assemblée générale, M. Wu Hongbo, Sous-Secrétaire général aux Affaires Economiques et Sociales, M. Patrick Ho, Secrétaire général du China Energy Fund Committee, M. Ivan Vera, Secrétaire à L’Energie aux Nations Unies, et tout le personnel des Nations Unies.

Nous adressons également nos remerciements au Haut Comité Directeur, qui a reconnu notre implication, à tous les autres participants, qui ont les mêmes préoccupations que celles de toutes les personnes présentes à cette cérémonie, et à tous les enthousiastes, nos actionnaires, nos partenaires, qui nous ont permis de continuer malgré les oppositions que nous avons rencontrées.

Accédez ici à l'article sur le site des Nations Unies : https://poweringthefuture.un.org/recipients/2016/mdisa

© 2019 MDI SA - Mentions légales

  • Facebook
  • LinkedIn - Black Circle
  • Instagram
  • YouTube